{Lecture} Cupidon a des ailes en carton de Raphaëlle Giordano

J’ai terminé de lire le dernier ouvrage de Raphaelle Giordano paru chez Eyrolles / Plon .Alors, comme je l’ai beaucoup apprécié, quoi de plus logique que de vous parler de « Cupidon a des ailes en carton » .

Cupidon a des ailes en carton de Raphalle Giordano

Meredith aime Antoine, mais, cette comédienne sent qu’elle n’est pas prête, qu’elle a besoin de se chercher et mieux se trouver avant de s engager… elle ne veut pas perdre cet amour.

 » Quand on est amoureuse, attendre un signe de l’être aimé relève du doux supplice. Les minutes sont des heures. On finit par compter les secondes. Le temps n’est plus jamais le même. Chaque particule du corps est colonisée par le désir qu’on a de l’autre. On ne s’appartient plus. Aujourd’hui, plus encore, je suis saisie par la morsure du manque. Peut-être à cause de l’éloignement véritable, géographique cette fois. Le manque attaque ma chair et me bouffe le cerveau. »

Pendant cette période pendant laquelle elle veut travailler sa capacité à aimer, « amourability », elle va entreprendre un « love tour » avec son amie rose.

« Meredith, comme une funambule sur le fil incertain de la vie, cherche son équilibre, et je ne peux rien faire d’autre que me tenir sur le côté, prêt à tendre la main si elle a besoin, si elle trébuche… »

Mais, ce n’est pas facile d’apprendre à s’aimer soi même ! Quel courage de prendre le risque de tout perdre en espérant mieux retrouver son bien aimé… Sera-t-il encore là dans 6 mois et 1 jour ?

 » (…) La vie aime bien nous tacler de temps en temps et nous rappeler ses règles du jeu: rien ne dure vraiment, tout est éphémère. Ceux qui se comportent avec la vie comme des propriétaires terriens risquent un jour ou l’autre de tomber de haut. Car, oui, on est locataire de tout. La vie donne, la vie reprend. Reprend ses droits comme une jungle folle. »

On suit les.péripéties de Meredith, ses hauts et ses bas, ses joies et ses peines, avec délice … de Marseille à Lille en passant par Paris… avec une fin… originale ! Mais je ne vais pas vous spoiler 😉

 » La manière dont on dit les choses compte autant que ce qu’on dit. »

 » Je ne vais pas laisser mon passé gangrener le présent ! »

 » (…) J’ai soudain une prise de conscience aiguë du temps qui passe et qui ne revient jamais, de l’importance de profiter de chaque instant. Car qui sait ce qui peut arriver, celui d’après? »

Bonus : à la fin du livre, vous pouvez retrouver toutes les clés pour réaliser votre propre « love organizer »🤗😍

« On est heureux à la hauteur de ce qu’on veut bien. »

  • Titre : Cupidon a des ailes en carton
  • Auteur : Raphaelle Giordano
  • Editeur : Eyrolles / Plon
  • Style : roman / philosophie / feelgood / développement personnel
  • Thèmes : roadtrip / connaissance de soi / développement personnel

Et vous, lisez vous des livres de développement personnel ?

D’autres articles susceptibles de vous intéresser :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s