Londres : les larmes du 1er janvier…

Comme certain.e.s le savent, nous sommes partis quelques jours à Londres pour dire au revoir à 2018 et fêter la nouvelle année… En partant, je n’imaginais pas verser mes premières larmes de l’année à minuit dès le premier janvier…

Je sais que j’ai de la chance, que nous avons de la chance… Nous avons pu partir, voyager, pendant les vacances, et qui plus est à l’étranger.  Emerveillés nous avons pu découvrir Londres et parler(un peu) anglais, montrer aux enfants un nouveau pays, une nouvelle culture, de nouveaux musées… Bref faire plein de choses dont je vais essayer de vous parler dans un ou plusieurs articles prochainement (vu que certain.e.s fidèles ont prévus de partir cette année dans la capitale britanniques 😉 promis je vais faire de mon mieux 🙂 ).

Ce voyage était top, certes peut-être pas aussi extraordinaire que celui envisagé à l’origine car nous avons réservé à l’extrême dernière minute (2 h avant de partir pour être précise :p et encore, en trouvant un hôtel sur la route en allant à l’aéroport, merci Booking d’ailleurs !), mais c’était génial de se retrouver en famille, de profiter des vacances (les prochaines étant dans longtemps) ensemble… Mais… C’était sans compter sur le passage à la nouvelle année.

En effet, comme nous avons vraiment improvisé, cela incluait aussi la nuit du 31 décembre au 1er janvier. J’avais prévu d’aller voir les magnifiques feux d’artifices londoniens, réputés dans le monde entier. Nous avons eu la chance de pouvoir trouver un endroit où manger en attendant les 12 coups de minuit, et en plus dans notre budget (traduction : pas à 150 euros par tête la soirée). La soirée fut d’ailleurs bien agréable, je vous en parlerai sans doute dans mon article sur où manger à Londres 😉 . Sauf que…

Lorsque nous sommes partis pour assister aux feux d’artifices, nous avons voulu rejoindre la Tamise. Je savais que pour voir « de près » il fallait réserver des mois à l’avance et débourser des livres sterlings… Mais je ne savais pas qu’il serait complètement impossible de voir les feux d’artifices !

En effet, la demi heure précédent le coup d’envoi, les trente dernières minutes de l’année 2018, nous les avons passées à courir dans le centre de Londres en espérant trouver un accès à la Tamise, même éloigné. Les stations de métros étant fermées, les bus déviés, nous avons évidemment tout fait à pied (heureusement que les enfants étaient surmotivés ! ). Mais malheureusement, je me suis rendue compte que nous étions parqués ! En effet, tout comme s’il y avait une épidémie, impossible d’accéder à un endroit offrant une visibilité, même minime, sur la Tamise (j’insiste car oui, les feux d’artifices sont tirés sur la Tamise, près du London Eye). De grandes barrières métalliques bloquaient tout accès… Des gardes, policiers ou surveillants empêchaient à chacun de passer. Impossible d’espérer s’approcher un tant soit peu de la rivière tant convoitée… Malgré les demandes, malgré les regards désespérés de mes enfants, rien n’y faisait : sans le précieux bracelet cher payé, impossible de s’approcher.

Les policiers et autres protecteurs des lieux nous conseillaient d’aller à Trafalgar Square. A quelques minutes du lancement, pas le choix… Nous avons dû nous dépêcher de rebrousser chemin pour rejoindre le point 0 de Londres, tout comme des milliers d’autres personnes… Noire de monde, la place comptait peu de places libres… LEs dernières minutes de 2018 sont passées très vite. Pas de compte à rebours, rien… Nous avons eu la surprise d’entendre les feux être lancés :ah, ça y est ? C’est minuit ? Pour une place centrale, le coeur de Londres, rien de prévu : ni écran, ni paillettes… Tout le monde est déçu, impossible d’apercevoir la moindre étincelle du sans doute splendide feu d’artifices qui a lieu à à peine quelques centaines de mètres de là. LEs bâtiements alentours bloquent tout.

Ni une ni deux, j’embarque les enfants. Nous courons comme des fous pour essayer de trouver un petit point de vue à travers les épaisses barrières du boulevard plus loin. Malheureusement, rien n’y fait… Nous apercevons tout juste 2 étincelles au loin… Puis c’est la fin. Je m’excuse auprès de mes enfants, je suis déçue… Mais le plus dur, ce sont les pleurs de ma grande… Inconsolable, les larmes coulent sur ses belles joues. Le rêve de voir ce magnifique feu d’artifices, l’espoir de fêter la nouvelle année « comme les grands » en profitant d’une des animations les plus vues par le monde (et oui le lendemain de nombreuses images reprendront les couleurs des paillettes ayant étincelé la Tamise et le London Eye…), tout s’envole… De lire tant de déception, de tristesse, de la voir inconsolable, je me mets moi aussi à verser des larmes… Impossible de les empêcher de s’échapper… Quelle drôle de façon de démarrer l’année…

Je m’en veux… Pour une fois que nous avons improvisé, que je n’ai pas trop organisé, c’est raté… Et il fallait que cela soit pour la soirée du début d’année… Elle a tant de peine, j’ai tant de peine… Nous rentrons déçus, dégoûtés, écoeurés… Nous aurions mieux fait de passer la soirée à l’hôtél à nous reposer plutôt que de les faire veiller… Ou éventuellement à rester au restaurant pour terminer d’en profiter plutôt que de courir partout en vain…. En fait je m’en veux… Et j’en veux à la ville de Londres. Je comprends qu’il y ait des mesures de sécurité (indispensables malheureusement de nos jours), que l’on puisse être fouillé etc mais de là à empêcher à des milliers (voire plus) de personnes d’accéder à la fête, de partager ces précieux moments de joie, d’espoir en l’avenir… tout ça parce qu’ils n’ont pas payé pour avoir un bracelet ! Je ne comprends pas… Les rues alentours étaient vides (d’après ce que nous avons pu voir à travers le mince espace entre les barrières imposantes, enfin, ce n’étaient des barrières avec des barreaux, c’étaient de grandes plaques métalliques pour être précise…). Pourquoi parquer les gens ? Pourquoi ne pas alors offrir la possibilité de partager les festivités à travers un écran géant ou au moins un compte à rebours sur la place qui sert de point zéro à la capitale ? Bref, je ne comprends pas… Je ne comprends rien. L’impression d’être une maman zéro…

Je trouve cela bien dommage de réserver ces moments magnifiques à une poignée d’élus qui des mois bien avant auront déboursé je ne sais combien pour obtenir des bracelets pour accéder… Aux quais de la Tamise ! Je ne parle même pas d’être au pied des feux d’artifice, dans le London Eye, ni dans des gradins, je parle d’être dans une rue à proximité, ou sur un quai éloigné… Bref, ok nous avons improvisé, ok nous n’avons pas réservé, mais pour d’autres événements de ce genre, du type 14 juillet ou 8 décembre lyonnais, que l’on soit près ou non on peut voir les feux d’artifices… Là… non…

Moralité : ce n’est pas génial d’improviser… Et mon coeur de maman aura bien pleuré pour fêter ce 1er janvier…Démarrer cette nouvelle année par des larmes, je m’en serais bien passé… (ps : oui je sais nous avons eu la chance d’aller à l’étranger etc, je garde plein de beaux souvenirs etc, j’avais juste besoin de l’écrire, de le partager, pour que cette mésaventure n’arrive pas l’année prochaine à d’autres par exemple… 😉 et puis parce que c’est ma manière à moi d’essuyer mes larmes pour me lancer dans cette belle nouvelle année 🙂 ).

3 réflexions sur “Londres : les larmes du 1er janvier…

  1. Comme je te comprends… On n’aime pas décevoir ses enfants, pourtant c’est aussi une leçon de vie : tout n’est pas toujours parfait, on doit faire avec et se concentrer sur les bons moments (plus nombreux que les mauvais quand on y prête attention 😉 ). Merci pour ton partage, cela permet de mettre des mots sur des sensations, des sentiments ressentis dans le passé et qui ne manqueront pas malheureusement de revenir à l’occasion… Bises (PS : je languis de lire tes autre articles sur Londres!!)

  2. Pingback: J’aimerais… | Précieux Moments

  3. Pingback: {Film} Paddington : un dessin animé attachant | Précieux Moments

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s